Je pourrais m’demander à quoi ça sert d’essayer
Je pourrais bien penser être seule, abandonnée

Je ne sais les pourquoi de tant de colère parfois
C’est que je n’comprends pas pourquoi je suis comme ça

Car je sais bien que Ton soleil revient pour éteindre mes nuits
Pour poser un matin sur le pallier de mes cris

Et je sais bien que Tu es le gardien, Tu as payé le prix
De mes jours par Ta vie

Même si je ne sais pas les réponses à mes pourquoi
Toi tu m’aimes comme ça, je suis fille du grand Roi

Tu m’as tant aimée, je n’ai rien fait pour ça, pourtant
Sur le bois, ton cœur s’est arrêté. Tu m’as tant aimée

Tout là-haut dans le ciel, une étincelle
Juste un peu de feu dans ce bleu mystérieux

Laisser partir son cœur plus loin que le regard
Et imaginer l’œil de Dieu

Tu as percé le ciel, Toi Eternel
Venu comme un enfant, nous aimer infiniment

Pour que plus jamais mon cœur n’oublie Ton regard
Et tendre la main vers le ciel, tendre la main vers la Tienne
Tendre la main vers le ciel et… laisser ma main dans la Tienne

Perdue parfois, si loin de Toi
Je ne sais plus où aller, je ne sais plus quoi penser
Je suis Ton enfant depuis mon enfance
Est-ce que j’ai vraiment compris, est-ce que j’ai vraiment saisi que...

Tu as fait infiniment plus, infiniment plus
Que tout ce que mon âme ne peut saisir
Tu as fait infiniment plus, infiniment plus
Oh, Jésus, Tu es le Seigneur de ma vie

Si je suis là, c’est parce que Toi
Tout au début de la Terre, Tu me savais, oh mystère
Rien n’est un hasard, Tu écris l’histoire
Tu es venu parmi nous, Toi le Roi mis à genoux

Tu sais mon nom depuis toujours, gravé au creux de Tes mains
Qui percées pour dire l'amour rendent possible mon chemin

Tu m'as voulue telle que je suis, Tu as semé et tant pris soin
Je veux fleurir de Ta vie et qu'elle porte ton parfum

Laisser Ta voix être mon guide et accepter d'abandonner
Ce qui me garde chrysalide, qui dit mon aile un peu froissée

Je suivais, je suis, je serai. Rêver ma vie plus près de Toi
Toi qui étais, qui es, qui sais où mon chemin me mènera...

Et puis Te croire quand Tu me dis:
Écoute...

Laisse ton aile s'ouvrir à moi, te montrer ce que je vois
Voulue ainsi, ne l'oublie pas. Tu verras...