Mes pas m’ont amenée vers Toi
Mon cœur s’est réveillé à Ta voix

Mes yeux pourtant fermés te voient
Mes pas m’ont ramenée vers Toi

Mon Père, ma rivière, mon matin, mon chemin
Quand tout s’efface, se glace, Tu donnes à ma vie
Ton regard infini

Tu sais les tourments de mon cœur
Tu m’offres Tes mains, Ta douceur

Ainsi consolée dans Tes bras
Mes pas me ramènent chez moi

Mon Père, ma rivière, mon matin, mon chemin